Une pensée un peu obsessive pour cette femme que j’ai cru violer il y a 20 ans

Voilà je partage pas

Mais qu’elle sache

parce que moi je regrette

je m’emmerde

je l’emmerde parce qu’à part quelques coups de piston

que je ne me savais pas à la tête du crime mondial

avec des histoires de rien du tout

pas sa chatte si savoureuse et consentante à mes offrandes.

Qui n’était pas d’histoire

La gloire de ces un à la tête de la justice

Qui moppresse me compresse m’empêche d’être un homme

Parce qu’en plus d’être aveugle soirée et muette elle casse les couiles.

C’est elle la fontaine.

Forain Sadique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.